Oeuvre monumentale présentée au Carrousel du Louvre octobre 2mil19

2 500 x 1 900 x 400

 

Démarche globale du projet Art‘istique

J’ai grandi dans le monde des Pompes Funèbres.

Ce monde toujours tabou dans la société actuelle … cet incroyable paradoxe d’une mort qui donne la vie, a provoqué en moi maintes réflexions essentielles, existentielles voire imaginaires.

Mon activité parallèle de menuisier designer et ma fibre Art‘istique m’ont permis très souvent d’exprimer mes sentiments qui oscillent entre les informations historiques tout naturellement, les notions théologiques, il en va de soi, mais surtout des jugements esthétiques.

Mon expérience Art‘istique me donne la chance d’exprimer l’inexprimable de la foi et de laisser deviner l’invisible :

le dessin numérique sur verre en référence au vitrail dont j’aime la connotation historique.

Traditionnellement le vitrail raconte une histoire. J’ose une forme moderne de ce joyau pour présenter ma réflexion.

Cette réflexion sur la croix a été le point de départ de recherches picturales, sculpturales et conceptuelles.

C’est un symbole universel, une sorte d’archétype commun à tous les humains :

une simple intersection de 2 lignes

la métaphore de la vie humaine

le symbole de la barbarie

la souffrance humaine ( cf Chagall )

le croisement du chemin terrestre de l’homme et de la dimension divine

le sens de la vie, de sa fin et de ce qui s’en suit …

mon émotion au sujet de la violence inouïe régnant autour de nous

mon interrogation sur l’histoire

l’exclusion d’un homme

la privation de la liberté

l’homme en état de profonde crise

peut-être un simple hommage réel à la croix pour affirmer que l’homme s’abrite avec respect et humilité dans le Christ … le symbole de la foi

peut-être la provocation vis à vis du politique, de l’argent ou plus généralement de tout pouvoir conventionnel

une dénonciation des pratiques inhumaines, une critique de notre société, un acte de résistance …

 

Mon œuvre

Avec cette œuvre je me lance un défi en suggérant ma vision de l‘Art

Dans ce monde dominé par le matérialisme, livré à la violence, mon œuvre devient une figure du désintéressement. » une dimension ouvertement sacrée de l’Art  »

comme le souligne Edouard Lamaze dans une des tribunes du Magazine des Beaux-Arts.

L’examen attentif permettra de cheminer autour de ce symbole universel pour y rechercher la réelle signification.

J’ai l’ambition de donner à ressentir quelque chose de mon cheminement et

d’enrichir cette expérience par ma réflexion :

 » Et pourquoi pas ?  »

me revient sans arrêt.

Le pèlerin est épris de 2 sentiments bien contradictoires :

le bonheur, être libre et heureux … et la croix, souffrir

qui sont des états relayés dans toutes les religions,

dans toute notre histoire, dans l’histoire de l’Art depuis le début de l’humanité.

J’ explore ces horizons différents, parfois aux antipodes les uns des autres mais j’ai conservé un geste,

une technique :

le dessin numérique, mon éducation en somme.

Je fouille, m’interroge et m’imprègne sans cesse d’un contexte architectural, social ou historique.

Texte Cp